Carmen Amaya est née le 2 novembre 1913 près de la mer, au Somorrostro de Barcelone. Cependant, sa vie est entourée de mystère et de légende, comme tous les mythes.

Toute petite déjà elle commença à danser dans les tavernes de Barcelone accompagnée de son père, surnommé el Chino. Carmen Amaya, sera une danseuse fabuleuse, une femme formidable avec beaucoup de tempérement qui aura une vie intense et passionnée. Elle deviendra une véritable légende du flamenco. Après avoir parcouru l'Europe et l'Amérique et avoir dansé dans les meilleurs théâtres, cabarets et salles de danse, elle rentre chez elle convertie en mythe.

La bailaora (danseuse) cherche un endroit où aller se reposer entre tournée et tournée et comme on l'explique, Carmen Amaya tombe amoureuse du Mas d'en Pinc grâce à une photo que lui montre son représentant.

Tout de suite une grande complicité entre la danseuse et Begur s'établit, participant altruistement à tout ce qu'on lui demandait.
Son dernier acte de générosité ce fut celui d'organiser un bal dans la vieille cour de l'usine Forgas pour obtenir de l'argent afin d'illuminer le château de Begur,. Lors de cet acte des personnalités comme Salvador Dalí et Gala ou Madeleine Carroll étaient présentes.

En raison de son état de santé fragile, elle souffrait d'insuffisance rénale, elle tomba malade et l'artiste elle-même demanda à renter dans sa propre maison, à Begur, pour y mourir.

Le 18 Novembre, le jour même avant sa mort, la Mairie la nomme fille adoptive dé Begur et décide de donner le nom de « Passeig Carmen Amaya » à la rue qui va de L'ermita de Sant Ramon jusqu'au mas d'en Pic. Carmen Amaya décédera le 19 novembre dans sa chambre au mas d'en Pinc. Tout comme elle le souhaitait, elle sera enterrée à Begur, accompagnée par tout le village, familles, admirateurs, amis, autorités et personnalités venant de partout.

Un an plus tard, cependant, son mari, Juan Antonio Agüero, fera transporter sa dépouille à Santander. La mairie a acheté la maison du mas d'en Pinc en 1965. Actuellement, Mas d'en Pinc est un espace ouvert au public avec une petite exposition-hommage à la danseuse. Le reste du bâtiment est occupé par l'Espace de l'Environnement, qui coordonne 7 espaces qui servent de siège aux entités dédiées à l'Environnement, au Territoire et à la culture.
Pour plus d'informations: voir le numéro de de téléphone du mas d'en Pinc.